Le Tidal de Jay-Z pour concurrencer Spotify

Jay-z tidal concurrence

Le Tidal de Jay-Z pour concurrencer SpotifyLe rappeur américain Jay-Z a racheté le service streaming ‘Wimp’ qui possède ‘Tidal Hifi’ pour 56.2 millions USD. L’objectif est de faire concurrence aux géants de ce secteur.

Jay-Z vient de lancer Tidal Hifi, un service streaming payant (19.99 USD/mois), afin d’offrir un nouveau sens à l’industrie musicale.

Durant une interview donnée à New York, c’est Alicia Keys qui a dévoilé ce nouveau service au grand public, même si le rappeur ne s’est pas exprimé. La chanteuse RNB a sous-entendu qu’il est désormais possible pour les artistes de publier leurs œuvres à l’avance ou en exclusivité sur Tidal. Selon elle, ce service servirait à entretenir l’industrie musicale, à garantir sa pérennité et à le diffuser dans le monde. Alicia Keys pense que c’est un service favorable tant aux artistes qu’aux fans, car il permet de conserver l’image de la musique et d’offrir à celle-ci une bonne stabilité au fil du temps.

Des actionnaires connus

Le lancement de cette offre a été marqué par la projection d’une vidéo promotionnelle où divers chanteurs affirment que les entreprises de streaming traitent les artistes tels de simples marchandises. Madonna explique notamment que ces sociétés ne sont que les transmetteurs alors que nous sommes les créateurs. Elle ajoute que les choses ont réellement changé et que les artistes se retrouvent en arrière-plan.

Ce film montre aussi d’autres célébrités comme Nicky Minaj, Jack White, Chris Martin et Rihanna, qui deviendront plus tard des actionnaires de Tidal.

Ce n’est pas une maison de disque

Avec cette formule, Jay-Z prétend offrir un nouveau sens à l’industrie musicale, seulement du point de vue commercial et créatif. Depuis le lancement de cette offre, plusieurs artistes ont utilisé la couleur de Tidal (bleu turquoise) comme photo de profil sur Twitter.

Le rappeur américain, pendant une interview sur ‘Billboard’, a affirmé que les maisons de disques redoutent son projet. Mais selon ses explications, il s’agit d’un ‘magasin de disque’ et non d’une ‘maison de disque’.

Concurrencer les géants du secteur

L’objectif de Jay-Z est de concurrencer les grandes entreprises de streaming. C’est un défi de taille, car ce secteur est dominé par Beats Music d’Apple, Deezer et Rhapsody.

Avec ses 512 000 abonnés payés en Europe à la fin de 2014, Tidal est encore loin derrière le leader de la musique en ligne Spotify qui possède plus de 60 millions d’abonnés (15 millions payants).