Coldplay accepte finalement l’offre de Spotify

Coldplay

Le groupe britannique proposera son nouveau disque ‘A Head Full of Dreams’ sur la plateforme de musique Spotify.

Si Coldplay a toujours fait partie de l’un des rares groupes qui n’ont pas cédé à Spotify, il a changé sa position. Selon le leader mondial de musique en ligne, le septième album du groupe, qui peut être le dernier, sera finalement accessible sur sa plateforme dès vendredi.

 

La technique du windowing

En 2014, Coldplay avait déjà attendu plus de 4 mois afin que son dernier opus baptisé ‘Ghost Stories’ puisse être disponible sur les plateformes de streaming. Il s’agit d’une technique, appelée ‘windowing’, qui vise à augmenter les ventes.

Toutefois, Spotify, avec ses 75 millions d’utilisateurs, a été contraint de subir les critiques de plusieurs groupes. En effet, l’entreprise suédoise propose gratuitement du contenu à ses utilisateurs en échange de publicités. Seuls 20 millions d’abonnés payent pour ne pas recevoir ces dernières. En outre, Coldplay a également proposé son nouveau disque sur d’autres plateformes payantes (Tidal, Apple Music…).

 

Seuls quelques artistes résistent

Actuellement, la plupart des grands artistes proposent leurs disques sur les plateformes de musique. Mais il existe quelques-uns qui refusent encore ce genre de pratique comme Adele qui n’a pas accepté de publier en streaming son dernier disque ‘25’. Selon les spécialistes, cet album est l’un des meilleurs succès commerciaux durant ces dernières décennies. Cela montre bien que le succès peut toujours se faire à partir des canaux traditionnels.

La chanteuse pop Taylor Swift a également retiré ses morceaux sur Spotify en dénonçant la maigre compensation proposée par l’entreprise. Celle-ci a réfuté les accusations en affirmant qu’elle avait versé plus de 3 milliards USD aux auteurs et labels. La chanteuse s’est ensuite orientée vers Apple Music.

 

Une nouvelle stratégie pour Spotify

D’après un article publié sur ‘Wall Street Journal’, le géant de la musique en ligne donnerait le droit aux artistes de proposer uniquement leur travail aux abonnés payants. Cette stratégie est encore en phase de test afin de connaître les conséquences d’une telle initiative au niveau des abonnements et de la fréquentation de la plateforme gratuite.

Par ailleurs, Spotify a annoncé qu’elle ne changerait pas son modèle (gratuit et payant). Pour le nouvel album de Coldplay, le site a affirmé qu’il sera accessible aussi bien pour les membres qui n’ont souscrit à aucun abonnement qu’aux abonnés.